• ➣Article N°10 - BATIM : Colossal Wonders (Traduction - partie 1)

    LIGNES DE DIALOGUE - HENRY

     

    <<On dirait bien qu'il manque quelque chose.>>

     

    <<Ça fonctionne donc comme ça.>>

     

    <<Je pense que je peux aller de l'autre côté si je trouve un moyen de réparer ça.>>

     

    <<J'imagine que je n'ai pas d'autre choix que de passer par là. Mais je dois d'abord trouver de quoi alimenter tout ça.>>

     

    <<Tiens bon, Boris. J'arrive.>>

     

    <<Ça en fait un.>>

     

    <<On dirait bien que j'ai de la compagnie. Sans aucune arme pour me défendre, je n'ai aucune chance.>>

     

    <<Il y a forcément un moyen de les éviter.>>

     

    <<Ça en fait deux.>>

     

    <<Ça en fait trois, il n'en manque plus qu'un.>>

     

    <<Boris !! Oh non, non... Qu'est-ce qu'elle t'a fait ?!>>

     

    ENREGISTREMENT No. 1 - INCONNU (GRANT COHEN)

     

    (Contenu inaudible/incompréhensible)

     

    ENREGISTREMENT No. 2 - SUSIE CAMPBELL

     

    On m'avait pourtant dit que j'étais parfaite pour le rôle. Tout simplement parfaite. Mais Joey me cache quelque chose. Je peux le sentir. Il prétend vouloir me revoir demain, pour m'offrir une "opportunité". J'ai accepté l'invitation. Mais si ce manipulateur pense pouvoir poignarder un ange dans le dos et ce sans aucune séquelle, et bien, oh je peux vous assurer qu'il va avoir une énorme surprise. Alice, ooh elle ne porte pas les menteurs dans son cœur.

     

    ENREGISTREMENT No. 3 - BERTRUM PIEDMONT

     

    Cela fait bientôt quatre décennies, et j'ai toujours bâti des attractions qui défiaient l'imagination elle-même ! De colossales merveilles qui n'existent normalement que dans les rêves les plus fous ! C'est un héritage durement gagné à la sueur de mon propre front. Mais lorsque nous avons été à leur rencontre... à la rencontre de grands investisseurs, les hommes d'affaires de Wall Street, Joey Drew n'a pas hésité une seule seconde à me présenter, moi le grand Bertrum Piedmont, sous le nom de Bertie ! Comme si j'étais sa progéniture. Peut-être me payez-vous, Monsieur Drew ! Mais je ne vous appartiens pas ! J'ai construit un parc tellement extraordinaire que VOUS n'auriez jamais pu l'imaginer ! Et je tiens à vous prévenir, Monsieur Drew, que le mérite me revient à moi... et à moi seul.

     

    ENREGISTREMENT No. 4 - WALLY FRANKS

     

    Il y a ces badauds qui vont dans l'entrepôt pour flâner toute la journée pendant que moi je passe après eux pour tout nettoyer. Ils s'enferment dans la pièce du fond. Et du coup j'leur ai dit, écoutez les gars, puis j'ai dit, vous êtes pas cons, si ? Et je leur ai proposé un truc ! Vous pourriez bouffer vot' drogue tout en faisant un peu de compète pour voir qui c'est qui gagne une promotion en premier ? Comme ça vous vous éclatez, et moi j'ai plus à venir ici tous les jours. Ils ont accepté comme un clebs avale une friandise. J'vous le dis ! Si ces gars-là ne finissent pas par voir qui est le vrai génie ici, je me casse d'ici !

     

    ENREGISTREMENT No. 5 - LACIE BENTON

     

    L'seul truc qui marche vraiment ici c'est mon ulcère. Il n'y pas un seul d'ces ploucs qui sait quelle clé sert au p'tain de compacteur. Un bon gros tas d'crétins, c'est c'qu'ils sont. Toujours en train d'se cracher à la gueule dans l'entrepôt pour savoir qui fait quoi ou bien qu'ils jouent à leurs conneries d'jeux. Mais bon, j'me plains pas. J'bosse bien mieux seule. Et ça m'dérange que dalle. L'seul truc que j'aime pas ici c'est ces démons mécaniques dans l'coin là-bas. Ç'fait presque un mois que Bertrum bosse dessus. Ça bougera un jour qu'il dit et p'têt même qu'ça dansera. Tout c'que ça fait pour l'instant c'est d'me filer les chocottes. J'crois même, que quand j'leur tourne le dos... ces trucs bougent.

     

    ENREGISTREMENT No. 6 - BERTRUM PIEDMONT

     

    <<C'était le plus grand parc d'attraction jamais construit, le dieu des parcs à thème.>>

     

    <<Chaque attraction, chacune d'elles dépassait celle qui la précédait.>>

     

    <<J'ai les larmes aux yeux rien que d'y penser.>>

     

    <<Mais encore une fois... oh Monsieur Drew.>>

     

    <<Derrière vos beaux discours à propos des rêves, se cache l'architecte de nombreux cauchemars.>>

     

    <<J'ai construit ce parc. C'était un vrai chef d'oeuvre ! Mon chef d'oeuvre !>>

     

    <<Et vous pensiez pouvoir me jeter comme une vulgaire chaussette ? Me traîner dans la boue et faire comme si je n'existais pas ?>>

     

    <<Non ! C'est mon parc ! Ma gloire !>>

     

    <<Vous devez penser que je suis parti...>>

     

    <<Mais je suis toujours là !>>

     

    ENREGISTREMENT No. 7 - JOEY DREW

     

    Je pense sincèrement que nous avons tous quelque chose qui nous rend extraordinaires. Si vous croyez en votre force intérieure, vous pourrez accomplir le moindre défi aussi grand soit-il. La seule chose qu'il vous reste à faire est de croire en vous-même et rester honnêtes, motivés, et surtout, d'être qui vous êtes vraiment. Ok, coupez. Je commence à avoir ras le bol de ces niaiseries. Il faudra dire aux gars qui s'occupent d'écrire ces discours à la con de rajouter toujours plus de mots qui font penser aux rêves. Pour garder le contrôle, vous comprenez ? Rêver ! Rêver ! Rêver ! Les pigeons aiment gober ce genre de conneries. Hmm Quoi ? Ça tourne toujours ? Qu'est-ce que vous attendez, éteignez-moi cette merde, bordel de merde !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :