• CHAPITRE 22➤

    Depuis le meurtre d'Oscar, aucun des deux jeunes gens n'osaient prendre la parole. Roxane ne parvenait plus à faire confiance à son ami ; après tout, il était complètement dérangé. Les questions se bousculaient au fin fond de son esprit torturé. Elle se demandait très souvent ce qui avait pu changer son compagnon en tueur sanguinaire. Elle avait envie de l'aider. Avait pour désir de le sauver de cette profonde psychose dans laquelle il plongeait la tête la première. Mais quelque chose bloquait. Elle était effrayée. Et s'il était pris d'une soudaine pulsion ? Et s'il venait à lui faire du mal ? Toujours ce même mutisme. Pourquoi autant de réticence ? Elle aussi, était folle. Non ? Elle avait tué. Elle avait dévoré des innocents. Alors pourquoi craindre son ami. Son seul et véritable ami ?

    Doucement, elle déposait sa main sur l'épaule de son camarade. Il eu un léger frisson. Probablement surpris par ce contact imprévu. Inspirant une bonne grosse bouffée d'air frais, elle tenait solidement l'omoplate du jeune homme. Lentement, elle le forçait à se retourner pour croiser son regard. Elle expire. Puis un petit soupir.

     

    <<Am. Il faut qu'on parle.>> Dit-elle clairement.

     

    Am la dévisageait sans rien répondre, l'air troublé. Ses yeux étaient emplis de chagrin, d'incertitude et de démence. Il tremblait. Légèrement avant de progressivement chanceler brutalement. Du mieux qu'elle puisse, Roxane le gardait debout. L'obligeant à soutenir son regard. Il semblait terrorisé. Bien vite, les larmes glissaient le long de son blanc visage.

     

    <<Parler de... de quoi ?>> Demanda-t-il.

     

    <<De toi. Tu as l'air vraiment mal en point. Et ça m'inquiète.>>

     

    <<Je... J'ai tué maman... J'ai tué Sacha... J'ai tué Brian... J'ai tué Ambryne...>> Avoua-t-il, en larmes.

     

    Sous le choc, Roxane n'eu rien à dire. Silencieuse, elle s'éloigna avec le jeune homme de la route qu'ils piétinaient depuis que le camping car n'avait plus ni chauffeur, ni essence et pénétra avec Am dans un bâtiment en décrépitude. La jeune fille fut surprise de constater que l'immeuble était encore doté d'électricité et de courant. Une véritable aubaine pour le duo qui allait pouvoir se reposer. Néanmoins, ne désirant pas prendre le risque d'une panne d’ascenseur, elle gravit les escaliers. Plus haut ils seraient, plus facilement ils LES verraient venir si une attaque survenait. Am, lui, était silencieux et totalement déconnecté du monde qui l'entourait. Roxane n'aimait pas le voir dans cet état. Petit à petit, les sentiments qu'elle avait pour le garçon revenaient. Elle l'aimait. C'était son compagnon de route. C'était la seule personne sur qui elle pouvait compter. Elle avait besoin de lui et de ses sourires. Qu'il soit fou ou dérangé lui importait peu. Il restait sa raison de vivre en ce bas monde. Et elle le protégerait coûte que coûte.

    S'installant dans un de ces nombreux appartements abandonnés. Roxane fit asseoir le jeune homme qui restait catatonique. Nerveuse, elle retira le bonnet noir de son ami pour passer une de ses mains dans la blanche chevelure du garçon.

     

    <<On va se reposer. D'accord ?>>

     

    Un hochement de tête. Faible. Mais il avait répondu. Un petit sourire. Elle était rassurée de le voir réagir, même si ce n'était que pour accomplir un léger mouvement presque insignifiant.

     

    <<Il y a du courant ici. Je vais voir si on peut regarder la télé.>> Lui murmura-t-elle.

     

    <<D.. D'accord.>>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :