• CHAPITRE 24➤

    -J'arrive Roxane. Tiens bon !

     

    Hors d'haleine, le garçon tenait bon. Son corps tout entier était possédé par la souffrance et la douleur. Ses muscles, peu habitués à une telle performance réclamaient une pause. Mais il ne pouvait se le permettre ; ILS étaient à ses trousses. Se reposer équivaut à se jeter dans la gueule du loup... littéralement. Obligé de continuer. Du coin de l’œil, un homme aux cheveux grisonnants et à la barbe désordonnée lui faisait signe. Sans réfléchir, il s'empressa de rejoindre l'immense et sinistre maison. L'inconnu le fit entrer et rapidement, il refermait la porte.

     

    <<M... Merci, Monsieur...>> Lâchait Am dans un souffle.

     

    <<Ne me remercies pas, petit.>>

     

    <<Qui... Qui êtes vous ? Pourquoi m'aider ?>>

     

    Le hurlement du vent fit grincer le bois. Ce détail fit frémir le jeune homme ; il n'y avait pas un seul souffle dehors. L'air était lourd. Aucune brise à l'extérieur. Soucieux, il se demandait si ces plaintes semblables à des voix d'outre-tombe qu'il entendait n'étaient que de simples hallucinations provenant de son esprit, ou si c'était bel et bien réel.

     

     

    -J'arrive Roxane. Tiens bon ! Indiquait le message.

     

    Un faible sourire. La jeune fille était blessée, fiévreuse. Impossible de tenir convenablement sur ses deux jambes. Elle chancelait. Sa vue se troublait. La douleur était intense. Insoutenable. Persuadée qu'elle n'allait jamais avoir la possibilité de voir son ami. S'habituant à l'idée qu'elle allait mourir en chemin. L'adolescente continuait néanmoins d'avancer. Pleine du peu d'espoir qui lui restait. Elle ne pouvait pas baisser les bras maintenant. Mordue ? Oui, mais elle n'abandonnerait pas.

     

    <<Hey. Jeune fille. Venez par ici !>> Criait une voix.

     

    Épuisée et à bout de nerfs, elle fit confiance à l'appel de ce qui lui semblait être un homme. L'environnement qui l'entourait était atrocement flou. Mais elle était certaine que la personne qui tentait de la sauver portait une blouse blanche. Un médecin ? Un soupir de soulagement. Perte de connaissance. Le noir complet.

     

     

    -Votre amie va bien. Eut-il pour réponse.

     

    Méfiant, il fronçait les sourcils. Qui avait osé répondre à la place de Roxane ? Il n'avait aucun moyen de le savoir. Une grande main vint ébouriffer les cheveux bruns-roux du garçon. Une tignasse roussâtre virant lentement au blanc à force d'angoisse et de psychose. Un sursaut à ce contact. Il tourna son regard vers l'homme à la peau brune ; son sauveur. Sans lui, Am serait en train de se faire dévorer vivant.

     

    <<Tu es couvert de sang, petit. J'ai des vêtements si tu veux.>>

     

    <<Heu... Merci.>> Répondit-il, n'osant pas refuser l'offre.

     

    -Nous arrivons bientôt. Tenez-vous prêt.

     

    L'air embarrassé, il regardait timidement le trentenaire qui souriait fièrement. Ce dernier lui dit avec sincérité que ces vêtements lui allaient bien. Lui convenaient. Rouge de gêne, le jeune homme n'osait rien répondre. Sa chemise, son pull noir, son pantalon brun... de simples affaires qui lui rappelaient sa vie d'avant. Et qui lui manquaient déjà. Malheureusement, l'heure n'était pas aux larmes. Il devait retrouver Roxane. Son amie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :