• CHAPITRE 26➤

    Péniblement, le jeune homme ouvrit les yeux. Terrible et abominable acouphène. Blanc lumineux et aveuglant. Une forme trouble et fébrile, à quelques mètres de son visage. Les lignes de la silhouette redevenant doucement plus nettes, il crut reconnaître son amie. Mais, ce n'était pas possible. C'était probablement une hallucination. Était-ce le Paradis ? L'Enfer ? Était-il mort ? Son dernier souvenir ; une horde de créatures humanoïdes qui s'apprêtaient à faire de lui un vulgaire casse-croûte. Muet. Il avait pour seule crainte de briser ce doux rêve si c'en était un. C'était une illusion. Rien d'autre. Le garçon ne pouvait tout simplement pas y croire. Finalement, la voix de Roxane fit surface du bout des lèvres de ce fantôme à l'aspect toujours aussi vague.

     

    <<Am ? Ça va ? Tu vas mieux ?>> Demanda-t-elle, soucieuse.

     

    <<R... Roxane ? C'est bien toi ?>>

     

    L'adolescente était surprise. Son ami ne la reconnaissait-il donc pas ? Légèrement affolée, elle tentait de se calmer en respirant doucement. Inspire. Expire. Il était sous le choc, c'est tout. C'était aussi simple que bonjour. Un maladroit sourire, déposant une main sur la joue du jeune homme. Elle était véritablement heureuse de le revoir.

     

    <<Oui. C'est... C'est bien moi.>> Répondit-elle.

     

    <<Où sommes-nous ?>>

     

    <<Je ne sais pas. Ils me l'ont pas dis. Mais ils sont gentils, Am. Ne t'en fais pas !>> Fit Roxane, toute joyeuse.

     

    <<Je préfère me méfier...>> Lança-t-il froidement.

     

    Cette simple phrase avait supprimé le sourire de son amie. Des bruits de pas. Un sursaut. Am se releva brusquement. Trop brutalement. Le monde tournait et dansait autour de lui et les sifflements étaient assourdissants. Crispé de douleur et totalement perdu, il se tenait la tête. Ses ongles griffaient la surface de son cuir chevelu. Un homme en blouse blanche ouvrit la porte de cette chambre bien trop pure et lumineuse. Le garçon se replia sur lui-même. Se cognant gauchement contre le mur derrière lui. Il était terrifié.

     

    <<Je vois que vous avez récupéré des forces, jeune homme.>> Lança l'inconnu.

     

    L'individu eu un sourire qui se voulait rassurant mais qui n'eut pour seul effet que de terroriser le garçon ; il n'aimait pas cet endroit. Il n'aimait pas cet étranger. Il voulait sa hachette. Il voulait son sac à dos. Il voulait partir... loin. Très loin d'ici. Avec Roxane.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :